Page de recherche

Crédits à l’économie : Faut-il s’inquiéter de la hausse  des créances en souffrance ?

Crédits à l’économie : Faut-il s’inquiéter de la hausse des créances en souffrance ?

• L’encours des crédits à l’économie du secteur bancaire a affiché une croissance de 4,5% à 718 Mds de DH à fin 2012. Parallèlement, les créances en souffrance ont augmenté de 9,1% à 35,4 Mds de DH. Les banques vigilantes par rapport à certains secteurs vulnérables exposés aux im

Coup de gueule : Crédits à l’économie : Baisse de régime

Coup de gueule : Crédits à l’économie : Baisse de régime

Les crédits à l’économie connaissent un ralentissement depuis quelque temps. L’immobilier et l’équipement sont les plus touchés. Les crédits à la consommation maintiennent le cap.

Développement durable : L’économie verte, un modèle  de croissance en vogue

Développement durable : L’économie verte, un modèle de croissance en vogue

La Corée du Sud représente aujourd’hui le modèle conceptuel et opérationnel le plus emblématique dans le monde en matiére d'économie verte. Le Maroc a opté pour un  nouveau plan de développement, en particulier dans les secteurs de l’énergie, de l’environnement et des ressources na

Economie solidaire : Quand les coopératives marocaines lorgnent l’international

Economie solidaire : Quand les coopératives marocaines lorgnent l’international

Le projet piloté par la Faculté Polydisciplinaire de l’Université Chouaïb Doukkali  d’El Jadida, en partenariat avec la Haute Ecole Francisco Ferrer de Bruxelles et le GIE Belge Académic Exchange, sera couronné en décembre par la signature de contrats d’exportation à Bruxelles. Un dia

Liquidité bancaire : «La réduction de la réserve obligatoire offre aux banques de nouvelles  possibilités de financement de l’économie»

Liquidité bancaire : «La réduction de la réserve obligatoire offre aux banques de nouvelles possibilités de financement de l’économie»

Bank Al-Maghrib adopte une stratégie réactive pour répondre aux besoins de financement. Mais en temps de crise, la baisse des taux d’intérêt reste insuffisante pour déclencher une dynamique économique. Le point avec Otmane Gair, économiste, président du Centre d’études et de recherches

Economie informelle : Le gouvernement prépare  de nouvelles pistes plus attractives

Economie informelle : Le gouvernement prépare de nouvelles pistes plus attractives

Les mesures prises auparavant ont eu des effets très limités. Un débat sera lancé pour chercher les formules les plus pertinentes. L’idée est de préserver des revenus issus de l’informel et de limiter les retenues fiscales et parafiscales.

Impact de la crise espagnole sur l'économie nationale : Redistribution des cartes

Impact de la crise espagnole sur l'économie nationale : Redistribution des cartes

La 4ème puissance économique de l’Europe vit des moment critiques à cause de la crise financière qui touche le pays depuis  quelque temps. La crise pousse l’Espagne à revoir sa politique avec le Maroc et à renforcer les liens de coopération. Plusieurs secteurs marocains ont été impact

Coup de cœur : L’économie sociale en marche

Coup de cœur : L’économie sociale en marche

Le nombre de coopératives agréées pendant le premier semestre de l'année 2012 s'élève à 767, contre 635 agréées durant la même période de l'année 2011. Créées durant le premier semestre de l'année en cours, elles comptent 11.236 adhérents et adhérentes et génèrent un capital de 9.

Economie solidaire : «L’OCE est mort, vive Maroc Taswiq»

Economie solidaire : «L’OCE est mort, vive Maroc Taswiq»

Maroc Taswiq, né des cendres de l’OCE, mène une stratégie innovante pour accompagner coopératives et petits producteurs. Transformé en S.A, l’Office ouvrira son capital aux petits producteurs, coopératives et GIE, moyennant un abattement préférentiel sur le prix de l’action. Les premie

Economie verte : L’intégration des services de la forêt dans la comptabilité nationale  à l’ordre du jour

Economie verte : L’intégration des services de la forêt dans la comptabilité nationale à l’ordre du jour

Dans des écosystèmes à haut potentiel économique, la contribution de la forêt à l’économie nationale peut être supérieure à 5% du PIB. Désormais, il est important de réfléchir à la manière de définir les indicateurs de suivi socio-économiques et environnementaux pour les projets f