Actualité Culturelle Marocaine : Cinéma, Arts, Festivals, Télé

Arts : La Banque populaire d’Oujda inaugure sa Galerie d’art avec l’expo «Expressions plurielles»

  Consciente du rôle que peut jouer la culture comme levier de développement dans la région de l’Oriental, la Banque Populaire d’Oujda a initié un projet de réaménagement de sa salle d’exposition actuelle en Galerie d’art. &

Psykup : «Le Maroc m’a mis la fièvre !»

  Finances News Hebdo : Cela vous fait quoi d’être invités à nouveau ? Julien Cassarino : C’est royal ! Nous avons déjà joué au Maroc, à L’Boulevard, en 2008. Certes, je n’étais pas encore dans le groupe, car

Tremplin L’Boulevard : Khtek, figure libre

  Finances News Hebdo : Allez, on essaie d'intellectualiser ton pseudo qu’est Khtek. C’est provocateur, n’estce pas ? Khtek : C’est provocateur, la vérité. Voilà, il ne faut pas se voiler la face. J’empoisonnais la vie des gens par m

Tremplin L’Boulevard : Labo du beau !

  Il est vrai que L’Boulevard est loin de posséder les moyens, mais il n’en est pas moins avéré que malgré ses possibilités étriquées, il fait depuis 1999 la part belle aux jeunes talents et aux artistes émergents grâc

Tremplin L’Boulevard : Populisme, rage antisystème… Le phénomène Haoussa

  Samedi 24 septembre, 21h15. Le club du RUC se vide. Ses clients se dirigent, par flots, vers la scène, grossissant ainsi la foule qui y afflue de toutes parts. Qu’est-ce qui fait courir tout ce monde ? Haoussa, pardi ! Haoussa? Après plusieurs années parsem

Hommage : Hussein Miloudi, retour à la terre

  C’est un paradoxe que de brosser, même à titre posthume, le portrait d’un personnage timide et réservé, jaloux de son anonymat. Hussein Miloudi, né en 1949, rêvait de se faire oublier au profit de sa peinture. Des égards, il s&rsqu

Exposition collective : Mine réjouissante

  Avant d’entamer sa nouvelle programmation avec le soloshow de Mouhcine Rahaoui, le Comptoir des mines galerie accroche aux cimaises de son espace d’art à Casablanca (où sont tenues ses ventes aux enchères sous la bannière CMOOA) les temps forts de sa

«Les territoires de Dieu» de Abdelhak Najib : Le roman de la résilience

«Les années heureuses sont les années perdues, on attend une souffrance pour travailler», écrivait Proust dans «le Temps retrouvé». Que dire alors si toute une enfance est  synonyme de souffrance ? Probablement, ça donnerait un roman im

Fathallah Lamghari : Le chantre de l’amour malheureux

  Lorsque meurt un musicien que l’on affectionne, on se révolte contre la malveillance et l’injustice qui nous privent de ses œuvres futures. Et l’on se dit que maintenant il faudra écouter en songe, dans une discothèque imaginaire, les airs qu&rs

Télévision : Ça sent la star !

  Samira Bensaïd n’était encore qu’une gamine de 11 ans lorsqu’elle épata les téléspectateurs par son interprétation magistrale de la fameuse «Atlal» d’Oum Keltou ; à peine pubère, Aziza Jalal