Recrutement: «L'utilisation de la technologie sera au centre de toutes les démarches»

Recrutement: «L'utilisation de la technologie sera au centre de toutes les démarches»

Les métiers qui continuent de recruter sont ceux du marketing et de la communication.

Le rôle du manager à réduire l'impact de la distanciation sociale sur la relation avec les nouvelles recrues, est la clé d'une intégration réussie.

Entretien avec Youssef El Hammal, directeur de YM Africa, entreprise spécialisée dans l’accompagnement et l’intégration au marché du travail.

 

Propos recueillis par B. Chaou

 

Finances News Hebdo : Quels sont les métiers qui continuent de recruter malgré la crise ? Et quel est celui qui recrute le plus ?

Youssef El Hammal : Les métiers qui continuent de recruter sont ceux du marketing et de la communication. Les entreprises ont compris, un peu tardivement pour certaines, que soigner leur image de marque et mieux communiquer sur leurs produits et services est un gage de pérennité de leur activité. Les métiers du digital sont ceux qui recrutent le plus, avec une forte demande sur les développeurs web. Les entreprises ont accéléré leur transformation digitale et ont entamé des chantiers pendant longtemps abandonnés, notamment avoir une présence web de l'entreprise.

 

F.N.H. : Quelles sont les difficultés rencontrées en ces temps de crise lors de la démarche de recrutement ?

Y. E. H. : La première difficulté rencontrée est celle de l'identification des opportunités de stage et d'emploi. Ensuite, le contact avec le recruteur, que cela soit pour postuler ou suivre sa candidature. Aussi, il faut noter que les candidats ne sont pas préparés pour passer des entretiens à distance. D'où le rôle important que doivent jouer les écoles aujourd’hui afin de préparer les lauréats à mieux réussir les entretiens dans ces circonstances exceptionnelles.

 

F.N.H. : Pensez–vous que les nouvelles recrues auraient du mal à «s'intégrer» au sein des entreprises, du fait notamment de la distanciation sociale et du télétravail ?

Y. E. H. : L'intégration des nouvelles recrues, notamment les jeunes, ne se fera plus «en douceur» comme par le passé. «L'onboarding» de nouvelles recrues devra s'adapter aux nouvelles normes de distanciation sociale. Les jeunes ont besoin d'être accompagnés et rassurés dans leur prise de fonction. Ainsi, le rôle du manager à réduire l'impact de la distanciation sociale sur la relation avec les nouvelles recrues, est la clé d'une intégration réussie.

 

F.N.H. : La démarche de recrutement sera-t-elle amenée à changer suite à cette crise sanitaire ? Si oui, quels en seront les nouveaux contours ?

Y. E. H. : La démarche sera plus amenée à s'adapter aux nouvelles contraintes. L'utilisation de la technologie sera au centre de toutes les démarches. Certes, les entreprises dans leur majeure partie sont pré-équipées pour adapter leur démarche. Toutefois, le candidat devra, quant à lui, être accompagné pour mieux appréhender ce virage technologique et mieux tirer profit des opportunités qui se présentent à lui.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 25 Juin 2022

Conjoncture économique: «Le plus important est de ne pas sacrifier l’investissement public»

Vendredi 24 Juin 2022

Inflation: jusqu'où ira la hausse des prix ?

Vendredi 24 Juin 2022

Conseil d’administration de l’Agence Maroc PME: une hausse importante des réalisations 2021

Vendredi 24 Juin 2022

BTP coté: à défaut de marges, renforcer les parts de marché

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux