Fintech: un consommateur sur cinq dans le monde utilise quatre applications de technologies financières

Fintech: un consommateur sur cinq dans le monde utilise quatre applications de technologies financières

 

ESET présente les résultats de son étude mondiale sur les FinTech, mêlant technologies financières et cybersécurité 

Un consommateur sur cinq dans le monde utilise quatre applications de technologies financières ou plus et parmi ces adeptes des FinTech, 63 % protègent leurs appareils avec des logiciels de sécurité 

ESET, 1er éditeur Européen de solutions de sécurité, a annoncé aujourd’hui les résultats de son étude mondiale sur les technologies financières (FinTech), menée auprès de plus de 10 000 consommateurs et cadres dirigeants au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie, au Japon, au Mexique et au Brésil. Les personnes interrogées, tant du point de vue des consommateurs que des entreprises, ont été invitées à répondre à une série de questions sur les technologies financières, la cybersécurité et leur impact sur la protection des finances à l’ère de la pandémie de COVID-19, plus particulièrement avec les confinements qui en résultent. 

Le projet examine une série de thèmes sur les technologies financières pour les consommateurs et les entreprises, y compris les préoccupations concernant la sécurité des finances, des transactions et des données financières, l’utilisation actuelle des applications de FinTech, ainsi que les attitudes et les perspectives sur l’avenir des solutions de FinTech dans le monde d’après la pandémie de coronavirus. 

Dans le segment des consommateurs, l’enquête a révélé que 40 % d’entre eux à travers le monde utilisent d’une à trois applications de FinTech, mais que seule la moitié d’entre eux ont un logiciel de sécurité installé sur tous leurs appareils personnels. Par ailleurs, 62% d’entre eux utilisent un gestionnaire de mots de passe pour les aider à se connecter à leurs comptes financiers. En comparaison, seulement 22 % des consommateurs à travers le monde pourraient être classés comme étant des « adeptes des FinTech », utilisant quatre applications de technologie financière ou plus.

Parmi ces adeptes des FinTech, 63 % protègent tous leurs appareils à l’aide de logiciels de sécurité. Tandis que nos vies sont de plus en plus digitales à mesure que nous essayons de nous relever de la pandémie du coronavirus, il est impératif que les appareils et les technologies que nous utilisons pour gérer nos informations financières les plus sensibles soient protégés au plus haut niveau. 

Les technologies financières joueront un rôle essentiel dans la reprise économique personnelle et sociétale dans le sillage de COVID-19. Il est donc plus que jamais important que les solutions de FinTech soient protégées de manière adéquate. La sécurité des consommateurs et des entreprises est au cœur des valeurs fondamentales d’ESET.

L’enquête mondiale a pour objectif d’identifier les technologies actuelles et émergentes qui sont au cœur de la vie des gens et les attitudes qu’ils ont à leur égard. L’étude plus complète porte sur d’autres technologies, notamment les cryptomonnaies et bitcoin, la blockchain, les services bancaires qui ne sont accessibles qu’en ligne, etc. 

Ignacio Sbampato, Chief Business Officer d’ESET, a déclaré : « Nous sommes fiers d’être à la pointe de l’innovation technologique et des connaissances en matière de sécurité. Ce projet en est le reflet. Notre enquête mondiale sur les technologies financières nous permettra d’étudier les attitudes à l’égard des technologies établies et émergentes, et d’adapter nos offres aux consommateurs et aux entreprises afin de veiller à ce que tous deux soient protégés selon les normes les plus élevées. Nous voulons aider les gens, tant sur le plan personnel que professionnel, à comprendre les risques liés à l’utilisation de tout type de technologie, et les combattre. Pour ce faire, nous devons suivre de près les tendances technologiques mondiales. »

À commencer par ce communiqué, les études d’ESET sur l’adoption des FinTech à l’ère du coronavirus sur les marchés des consommateurs et des entreprises, les différentes démographies et régions des utilisateurs, pourront fournir une diversité de perspectives via des communiqués de presse, des interviews et des articles de blog. L’essentiel de ces études sera publié au cours des premiers mois de 2021. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 25 Juin 2022

FIFAe Nations Cup 2022: les ambitions de l’équipe nationale

Vendredi 24 Juin 2022

Finance verte: Crédit du Maroc s'engage à agir face aux défis de demain

Vendredi 24 Juin 2022

Développement économique: la Banque mondiale octroie 250 millions $ pour le Nord-Est du Maroc

Dimanche 19 Juin 2022

Big data: un champ des possibles infini

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux