Affaire OpenAI : Sam Altman récupère son trône

Affaire OpenAI : Sam Altman récupère son trône

Moins d'une semaine après son éviction d'OpenAI, Sam Altman, une figure emblématique de la Silicon Valley, est de retour à la tête de la start-up, qui est à l'origine du robot conversationnel ChatGPT.

Cette réintégration s'accompagne de changements majeurs dans la gouvernance de l'entreprise.

Un accord de principe a été trouvé pour le retour d'Altman en tant que PDG, et des ajustements significatifs sont prévus au sein du conseil d'administration.

Ainsi, les nouveaux membres incluent Bret Taylor en tant que président, accompagné de Larry Summers et Adam D'Angelo. Ces changements ont été annoncés par l'entreprise elle-même, qui a précisé que les détails étaient en cours de finalisation.

Le soutien de Satya Nadella, le PDG de Microsoft, a été cité comme un élément clé dans le retour d'Altman. Microsoft, qui avait récemment annoncé l'embauche d'Altman, semble jouer un rôle essentiel dans les relations futures entre OpenAI et l'entreprise technologique.

En effet, l'éviction précédente de Sam Altman avait créé une onde de choc dans la Silicon Valley, rappelant certains événements marquants de l'histoire technologique. Près de 700 employés sur 770, y compris la première dirigeante nommée par intérim, avaient menacé de démissionner si Altman ne revenait pas.

En réponse à cette situation tendue, un audit indépendant sur les événements récents a été annoncé par Emmett Shear, l'ancien patron de Twitch et le numéro 1 par intérim après le départ d'Altman.

Le nouveau conseil d'administration, bien que restreint comme le précédent, se distingue par l'expérience de ses membres, tous des hommes. Bret Taylor, co-créateur de Google Maps et ancien dirigeant de Salesforce, Larry Summers, ancien secrétaire du Trésor américain, et Adam D'Angelo, fondateur de Quora, apportent une diversité d'expériences à la table.

Certains membres de l'ancien conseil, dont Ilya Sutskever, le cerveau d'OpenAI, ainsi que Tasha McCauley et Helen Toner, pourraient avoir été écartés, bien que cela ne soit pas explicitement mentionné dans les informations actuelles.

L'annonce de la réintégration d'Altman intervient à un moment crucial pour OpenAI, dont la création de ChatGPT en novembre 2022 a marqué le début d'une course à l'IA générative. Cette technologie, capable de créer du contenu sur demande en langage naturel, soulève à la fois des espoirs et des inquiétudes quant à ses implications potentielles sur la démocratie et l'emploi.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Mars 2024

Elon Musk porte plainte contre OpenAI et son DG Sam Altman pour rupture de contrat

Vendredi 01 Mars 2024

Salon mondial du mobile : un concentré d'innovations pour l'avenir de la tech

Vendredi 01 Mars 2024

Bitcoin: vers un nouveau record historique ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux