La France atteint le seuil des 25 licornes: quels enseignements à tirer pour le Maroc ?

La France atteint le seuil des 25 licornes: quels enseignements à tirer pour le Maroc ?

La dernière actualité majeure de la French Tech coïncide avec le lancement de la «Morocco Tech», qui se veut une marque nationale de promotion du secteur digital marocain.

 

Par M. Diao

Ça y est ! La France a atteint en nombre le seuil des 25 licornes. La nouvelle a été relayée récemment sur le compte Twitter du président Emmanuel Macron. C’est dire le caractère crucial de cette nouvelle donne pour le chantier de la start-up nation auquel le président français accorde une grande importance. Pour rappel, le terme licorne désigne une startup  des nouvelles technologies dont la valorisation atteint au moins un milliard de dollars avec un très grand potentiel de croissance.

La dernière actualité majeure de la French Tech coïncide avec le lancement de la «Morocco Tech», qui se veut une marque nationale de promotion du secteur digital marocain. Concrètement, MoroccoTech vise, d'une part, le positionnement du Maroc comme destination numérique de choix à l'international et, d'autre part, l’impulsion d’une dynamique globale susceptible de bénéficier à l'ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique. Eu égard au succès que rencontre la French Tech, force est d’admettre que l’Hexagone peut légitimement servir d’exemple édifiant au Royaume.

Un pays qui, à travers l’initiative «Morocco Tech», nourrit de grandes ambitions dans le domaine des IT, un secteur salvateur lors de la crise liée à la covid-19. En effet, la France, qui mise sur l’amélioration de l’écosystème des start-up, doit quelque part son salut, notamment en termes de renforcement du stock de licornes, à une vision construite au plus haut sommet de l’Etat, avec des objectifs précis.

Dès 2019, le président Macron avait fixé l'objectif de 25 licornes d'ici 2025. Un nombre atteint avec prés de trois années d’avance. Ce qui constitue une prouesse pour les 20.000 start-up françaises dont certaines œuvrent pour emboiter le pas à Exotec. Cette dernière est devenue, le lundi 17 janvier 2022, la 25ème licorne de l’Hexagone. Au final, l’expérience française, qui peut être utile au Maroc dans le domaine des IT, montre le caractère incontournable de la volonté politique, l’importance de la détermination du cap et celle de la fixation d’objectifs assortis de moyens adaptés. 

 

Paroles de pro : Ghita Mezzour, ministre déléguée chargée de la Transition numérique
«La journée de lancement de la marque Morocco Tech est une célébration du digital made in Morocco . Le Maroc est déterminé à s’ériger en un hub digital régional, à travers la marque Morocco Tech, notamment en valorisant ses atouts de «destination tech». Le Royaume dispose en effet d’un des viviers de talents le plus attractif de la région et une des meilleures infrastructures du continent. Le Royaume peut également reposer sur un nombre important d’entreprises innovantes qui accompagnent des clients sur le marché local et dans le monde, notamment dans le domaine de l’offshoring. Le pays démontre ainsi sa capacité à développer un écosystème digital compétitif à l’international, grâce à ses offres adaptées et à son accompagnement sur-mesure des investisseurs, permettant d’attirer plusieurs entreprises technologiques prestigieuses à s’établir et investir à l’échelle nationale».

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 24 Mai 2022

Univers TPME. FinCréa: une passerelle digitale entre le secteur bancaire et les porteurs de projets

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux