L'OMC prône le maintien de marchés ouverts pour une reprise économique forte

L'OMC prône le maintien de marchés ouverts pour une reprise économique forte

 L'organisation mondiale du commerce (OMC) a souligné, lundi, que le "maintien de marchés largement ouverts aux échanges" contribuerait à assurer une "reprise économique de l'après COVID-19 forte, durable et inclusive".



S’adressant pour la dernière fois aux chefs de délégations des membres de l’OMC en sa qualité de Président du Comité des négociations commerciales, le directeur général de l'Organisation onusienne, Roberto Azevêdo, a relevé que "la coopération internationale en matière de commerce sera essentielle pour aider tous les pays à mieux reconstruire" leur économie.

Il a fait observer que "les choix politiques des membres, y compris dans le cadre de l’OMC, joueraient un rôle important pour jeter les bases d’un retour à la croissance et à la création d’emplois".

Azevêdo a relevé, dans ce sens, que l'année à venir serait une année déterminante pour l'OMC. La douzième Conférence ministérielle (CM12), reportée à 2021, serait une étape clé pour les efforts des membres, a-t-il noté.

"Les accords multilatéraux sur les subventions à la pêche et l'agriculture, conjugués aux avancées dans les initiatives de déclaration conjointe, auraient envoyé un signal fort indiquant que l'OMC pourrait continuer à garantir la certitude et la prévisibilité du commerce mondial au cours des 25 prochaines années. Le fait de ne pas s'entendre, entre-temps, aurait remis tout cela en question", a-t-il expliqué.

"Afin de maximiser leurs chances" de succès à la prochaine Conférence ministérielle, le directeur général sortant de l'OMC a exhorté les membres à se mettre rapidement d'accord sur son successeur, puis à "travailler avec lui pour définir la voie à suivre pour la 12e CM et au-delà".

Le règlement actuel de l'OMC continue de fournir "un ancrage vital de prévisibilité et de certitude dans l'économie mondiale", a déclaré M. Azevêdo. "Néanmoins, comme toutes les organisations internationales, l'OMC doit s'adapter à l'évolution des circonstances économiques et géopolitiques", a-t-il affirmé.

"La réforme est une tâche permanente pour l'OMC - mais c'est un processus qui sera construit par des décisions négociées et spécifiques", a-t-il dit.


 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Aérien: Airbus prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici 20 ans

Dimanche 14 Juillet 2024

Filière fruits : la période estivale marquée par la hausse des prix

Samedi 13 Juillet 2024

Incident à un meeting de Trump en Pennsylvanie : évacuation et blessure signalée

Samedi 13 Juillet 2024

Immobilier : des réalisations, mais aussi du retard à combler

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux