Industrie: les chiffres choc du secteur

Industrie: les chiffres choc du secteur

Les principaux indicateurs économiques du secteur industriel ont enregistré des croissances significatives par rapport aux années antérieures. Le CA a atteint 805,1 Mds de DH en 2022, tandis que la VA a atteint 212,4 Mds de DH.

 

Par M. Boukhari

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a présenté mercredi 27 mars 2024, à Rabat, le baromètre de l’industrie marocaine avec les principaux résultats de l’enquête industrielle pour l’année 2022, lors d’une conférence présidée par le ministre Ryad Mezzour. Basé sur une enquête réalisée par la tutelle auprès de 10.891 entreprises opérant dans les secteurs relevant des industries de transformation au niveau de l’ensemble du territoire national, ce baromètre vise à fournir un ensemble d’indicateurs et d’analyses. Le but étant de permettre d’évaluer la performance économique du secteur industriel et d’identifier ses perspectives de développement.

En parallèle, ledit baromètre ambitionne de dresser une cartographie détaillée, tant au niveau sectoriel que régional, offrant plus de visibilité sur la contribution des différentes régions dans la performance globale de l’industrie. Ainsi, l'analyse des résultats de l'enquête met en lumière l’évolution du secteur industriel, malgré les défis économiques et les répercussions d’un contexte géopolitique international instable. En effet, les principaux indicateurs économiques du secteur ont enregistré des croissances significatives par rapport aux années antérieures. Le chiffre d’affaires (CA) a atteint 801,5 milliards de dirhams en 2022, tandis que la valeur ajoutée (VA) a atteint 212,4 Mds de DH, dépassant ainsi, pour la première fois, la barre des 200 Mds de DH. En outre, trois secteurs ont enregistré 67% de ladite VA : agroalimentaire, chimie & parachimie et automobile.

Une bonne reprise

L’enquête révèle une nette reprise du secteur industriel, confirmée également par sa production qui a atteint 738,7 Mds de DH. Par ailleurs, près de 34 Mds de DH d’investissements ont été injectés dans l’industrie en 2022. Intervenant à cette occasion, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, a souligné que «les résultats du baromètre démontrent la résilience de l’économie marocaine et sa capacité à constituer un levier majeur de création d’emploi sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste». Et le ministre de préciser : «Production, emploi, investissements et exportations, tous les indicateurs confirment la compétitivité et les performances exceptionnelles de la plateforme industrielle marocaine».

71% de capital marocain

Le baromètre introduit des analyses thématiques qui sont de nature à contribuer à la prise de décision, en abordant des sujets de portée stratégique, tels que les exportations, l’emploi, le genre, l’origine du capital social et la structure des entreprises industrielles. Ainsi, 46% du chiffre d’affaires du secteur industriel étaient destinés à l’export en 2022. Au cours de la même année, l’emploi industriel a connu une progression de +8,8% par rapport à 2021, soit une création de +70 329 emplois nets. Par ailleurs, les régions du Royaume ont quasiment toutes contribué à la performance enregistrée par le chiffre d’affaires industriel au titre de l’exercice 2022. De fait, la région de Casablanca-Settat a enregistré un CA de 435,6 Mds de DH, suivie par la région de TangerTétouan-Al Hoceima avec un CA de l’ordre de 145,4 Mds de DH.

En troisième position, la région de Rabat-Salé-Kénitra a inscrit un CA estimé à 79,4 Mds de DH. D'autres données importantes sont révélées par cette enquête, notamment au niveau de la ventilation de l’emploi industriel par genre, qui indique un taux de 40% pour les femmes. Aussi, le capital social marocain représente une part majoritaire, avec 71,5% du capital social total du secteur industriel. «Nous ne pouvons qu’être fiers de notre industrie marocaine, composée à plus de 71% de capital marocain et de son orientation croissante vers l’export pour davantage de croissance et de développement», a affirmé Mezzour. Enfin, il est essentiel de rappeler que le tissu industriel a doublé de taille en 10 ans en termes de nombre d’opérateurs, et que 38% des entreprises industrielles sont des PME. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Ports situés sur la Méditerranée: baisse de 20% des débarquements de pêche à fin juin

Lundi 15 Juillet 2024

Carburants: les importations en hausse de 9,1% au premier trimestre 2024

Dimanche 14 Juillet 2024

Droits de l’Homme : «Notre pays a su mettre en place un corps de doctrine solide»

Dimanche 14 Juillet 2024

Applications mobiles : quelles catégories dominent le marché ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux