Durabilité agricole: un enjeu crucial

Durabilité agricole: un enjeu crucial

Pour sa 16ème édition, le Salon international de l’agriculture au Maroc se veut une occasion pour échanger autour de la problématique du changement climatique et son impact sur le secteur agricole.

 

Par M. Boukhari

La thématique choisie pour cette année, «Climat et Agriculture : pour des systèmes de production durables et résilients», résonne profondément avec les défis actuels. Les organisateurs ont ainsi pour objectif de mettre en lumière l’écosystème agricole, la stratégie agricole, les innovations dans le secteur, les technologies et les bonnes pratiques pour une agriculture plus résiliente, plus durable et plus respectueuse de l'environnement.

Face à une crise climatique sans précédent, caractérisée par des températures élevées et une diminution des ressources hydriques, il est plus que jamais temps de promouvoir des systèmes agricoles résilients et durables, en droite ligne avec les objectifs de la stratégie Génération Green 2020-2030. Afin de développer davantage une agriculture plus résiliente et plus éco-efficiente, le département de l’Agriculture poursuit ses efforts dans le cadre de ladite stratégie à travers notamment l’amélioration de l’efficacité hydrique, la promotion des énergies renouvelables, le développement de l'agriculture biologique, l’adoption et la diffusion de la Green tech ainsi que le développement de la digitalisation agricole.

Le SIAM 2024 permettra ainsi de prendre connaissance des efforts d’adaptation aux changements climatiques et d’atténuation des effets de gaz à effet de serre, mais aussi les actions liées aux filières agricoles, aux chaînes de distribution, à la qualité et à l’innovation. Le tout en mettant l’accent sur la préservation des ressources naturelles et le renforcement de la résilience du secteur.

Des pratiques durables

Actuellement, tous les Etats du monde se sont donnés pour principale mission d'emprunter la voie de la durabilité en vue de pouvoir faire face à l’urgence climatique qui affecte sérieusement l’agriculture. Dans le cas du Maroc, pour qui celle-ci représente un secteur vital de l’économie, plusieurs initiatives sont mises en œuvre pour assurer sa durabilité et sa résilience.

Étant donné que le Maroc est confronté à des défis de stress hydrique, notamment en raison du changement climatique, l'adoption de systèmes d'irrigation efficaces est cruciale. Cela inclut en l'occurrence l'utilisation de techniques d'irrigation goutte à goutte et d'autres méthodes d'irrigation modernes pour optimiser l'utilisation de l'eau. Aussi, la dégradation des sols constitue un problème majeur au Royaume, aggravé par l’érosion et la désertification. Dans le dessein de promouvoir une agriculture durable, des pratiques de conservation des sols telles que la plantation d’arbres, l’agroforesterie et la rotation des cultures sont encouragées pour maintenir la fertilité du sol et prévenir l’érosion.

Le Maroc promeut également le développement et la promotion de variétés de semences adaptées aux conditions locales et résilientes aux changements climatiques, essentielles pour assurer la productivité agricole à long terme. Une autre mesure importante consiste en la diversification des cultures, ce qui permet de réduire en partie les risques liés aux conditions météorologiques imprévisibles. Il s’agit aussi d’encourager les cultures locales et traditionnelles dans le but de contribuer à la sécurité alimentaire et à la préservation de la biodiversité. Par ailleurs, la formation des agriculteurs aux technologies innovantes n’est plus un luxe, mais une nécessité.

De ce fait, les experts jugent qu’il est primordial de renforcer leurs compétences dans ce domaine et les pousser à se familiariser avec les pratiques agricoles durables, ce qui ne peut qu’améliorer leur productivité tout en réduisant l’impact environnemental. In fine, le gouvernement marocain a mis en place des politiques et des programmes de soutien visant à encourager l’adoption de solutions agricoles durables, et ce à travers des incitations financières, des subventions pour l’achat d’équipements agricoles modernes ou encore des programmes de recherche et développement. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 24 Juillet 2024

Consommer local: le patriotisme économique à la portée de tous ?

Mardi 23 Juillet 2024

Made in Morocco : « La vision industrielle globale du Maroc est d’abord axée sur la souveraineté»

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux