BM: l'économie mondiale devrait connaitre une croissance de 4% en 2021 à condition que ...

BM: l'économie mondiale devrait connaitre une croissance de 4% en 2021 à condition que ...

L'économie mondiale devrait connaitre une croissance de 4% en 2021 à condition que le déploiement initial du vaccin contre la Covid-19 soit généralisé au cours de l’année, a indiqué mardi la Banque mondiale.

"La reprise, toutefois, sera probablement modérée, à moins que les décideurs n’agissent de manière résolue pour apprivoiser la pandémie et mettre en œuvre des réformes de promotion des investissements", souligne l’institution basée à Washington dans ses "Perspectives de l’économie mondiale" de janvier 2021.

Bien que l’économie mondiale connaisse un regain de croissance après une contraction de 4,3% en 2020, la pandémie a causé un lourd tribut de morts et de maladies, plongé des millions dans la pauvreté, et pourrait réduire l’activité économique et les revenus pour une période prolongée, estime la Banque mondiale.

"Alors que l'économie mondiale semble être entrée dans une reprise modérée, les décideurs sont confrontés à d'énormes défis - en matière de santé publique, de gestion de la dette, de politiques budgétaires, de banque centrale et de réformes structurelles - alors qu'ils tentent de faire en sorte que cette reprise mondiale encore fragile gagne du terrain et jette les bases pour une croissance robuste", a déclaré le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass, cité dans le rapport.

"Pour surmonter les effets de la pandémie et contrer les vents contraires en matière d’investissement, il est nécessaire de déployer des efforts majeurs pour améliorer l’environnement des affaires, accroître la flexibilité du marché de la main-d’œuvre et des produits, et renforcer la transparence et la gouvernance", a-t-il souligné.

Selon l’institution mondiale, les priorités à court terme consistent à contrôler la propagation de la Covid-19 tout en assurant un déploiement rapide et généralisé du vaccin.

Pour appuyer la reprise économique, les autorités doivent aussi faciliter un "cycle de réinvestissement" avec pour cible une croissance durable qui dépend moins de la dette du gouvernement, soutient le rapport.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 08 Fevrier 2023

Fonds Mohammed VI pour l'investissement: la stratégie dévoilée fin février, selon Benchaâboun

Mercredi 08 Fevrier 2023

Ciment: les livraisons reculent de 6,02% en janvier 2023

Mardi 07 Fevrier 2023

Accès au financement: IFC annonce l’octroi d’un prêt de 50 millions de dollars à Crédit du Maroc

Mardi 07 Fevrier 2023

Hausse des prix : le Conseil de la concurrence ne peut intervenir qu'"en cas d'abus de position dominante ou d'entente"

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux