Villes sans bidonvilles : 332.000 ménages bénéficiaires à fin septembre 2023

Villes sans bidonvilles : 332.000 ménages bénéficiaires à fin septembre 2023

Quelque 332.000 ménages sur les 456.000 recensés, ont bénéficié du programme national "Villes sans bidonvilles" jusqu'à fin septembre dernier, a indiqué, lundi, la ministre de l'Aménagement du Territoire National, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima Ezzahra El Mansouri.



Répondant à une question orale sur "l'évaluation du programme villes sans bidonvilles", présentée par le groupe parlementaire Authenticité et Modernité, lors de la séance de questions orales à la Chambre des représentants, la ministre a fait savoir que 13.000 ménages ont bénéficié de ce programme au cours des neuf premiers mois de l'année en cours, notant que l'effectif des ménages bénéficiaires s'élève en moyenne annuelle à 14.500 familles entre 2022 et 2023, grâce à l'adoption d'une nouvelle approche basée sur l'implication du secteur privé.



Dans ce contexte, El Mansouri a souligné que le ministère a pris des mesures consistant en la mise à disposition du soutien matériel et en l'accompagnement nécessaire, la mobilisation et l'apurement du foncier public au profit du programme et l'intégration du secteur privé, relevant qu'un programme quinquennal sera adopté à partir de 2024 avec le ministère de l'Intérieur afin d'accélérer la cadence d'élimination des bidonvilles.



Concernant la restructuration des quartiers non réglementaires, la ministre a affirmé que, jusqu'en 2023, un total de 260 études de restructuration ont été réalisées pour 837 zones, dont 60% ont été approuvées, précisant que 777 conventions ont été signées portant sur la restructuration des quartiers sous-équipés et non réglementaires pour un coût total estimé à 55,28 milliards de dirhams (MMDH), avec la contribution du ministère à hauteur de 21 MMDH au profit de 3,1 millions familles.



En réponse à une autre question sur "l'évaluation des projets de logements supervisés par le groupe Al Omrane", présentée par le groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants, El Mansouri a expliqué que, concernant les logements à faible coût, des chantiers ont été ouverts, jusqu'à fin 2022, pour 58.000 unités, dont 22.500 unités en partenariat avec le secteur privé, notant que 47.600 unités ont été achevées, dont 19.000 réalisées dans le cadre du partenariat avec le secteur privé.



Pour ce qui est du logement économique à 250.000 dirhams, elle a noté qu'à fin 2022, les travaux avaient commencé sur 108.000 unités, dont 79.000 en partenariat avec le secteur privé, faisant état de l'achèvement des travaux au niveau de 87.000 unités, dont 65.000 produites en partenariat avec le secteur privé.



Concernant les nouvelles villes de Tamsna, Tamansourt, Lakhyayeta et Chrafate, la ministre a également souligné que la superficie totale est d'environ 4.097 hectares, avec une population prévue de 900.000 habitants et un investissement total de 120,7 MMDH dont 15,6 milliards alloués à l'aménagement, ajoutant que 66.000 unités ont été achevées, et 10.000 autres sont en cours de réalisation sur 180.000 unités prévues.



Selon El Mansouri, le nombre des installations programmées est de 526, dont 148 ont été achevées et 29 sont en cours de réalisation.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 04 Mars 2024

Conseil de gouvernement: focus sur le code des obligations et des contrats

Dimanche 03 Mars 2024

Global Soft Power Index : le Maroc classé parmi les 50 pays les plus influents au monde

Dimanche 03 Mars 2024

Protection des consommateurs: «Nous prônons une loi exclusivement consacrée à la publicité»

Dimanche 03 Mars 2024

Zlecaf: une aubaine pour l’Afrique

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux