Mobilité post confinement: poursuite du redressement au Maroc selon les big data de Google

Mobilité post confinement: poursuite du redressement au Maroc selon les big data de Google

 

D’après le dernier rapport sur la mobilité de la communauté (COVID-19) de Google, la mobilité dans les principaux lieux publics au Maroc a affiché, au 12 janvier, une évolution positive dans les lieux d’alimentation et pharmacies de 29% par rapport à la période de référence après -52% durant la période de confinement général.

La mobilité dans les lieux de résidence a maintenu sa croissance positive quoiqu’à un rythme en baisse par rapport à la période de confinement (+9% contre +26%).

Par ailleurs, la mobilité a enregistré une atténuation du rythme baissier enregistré pendant le confinement et ce, dans les lieux de travail (-8% contre -56%), dans les arrêts de transport en commun (-10% après -70%), dans les parcs (-24% après -64%) et dans les lieux de commerce et loisirs4 (-21% après -77%).

Notons que sur toute la période post-confinement dont les statistiques sont disponibles (entre le 11 juin 2020 et le 12 janvier 2021), la mobilité a affiché une décélération de son rythme baissier dans les lieux de commerce et loisirs (-24% en moyenne entre le 11 juin et le 06 décembre 2020 après -77% en moyenne entre le 20 mars et le 10 juin 2020), dans les parcs (-17% contre -64%), dans les arrêts de transport en commun (-23% contre -70%) et dans les lieux de travail (-18% contre -56%).

La mobilité dans les lieux de résidence a poursuivi son évolution haussière, quoiqu’à un rythme en baisse par rapport à la période de confinement (+11% après +26%). En revanche, la mobilité a repris sa dynamique dans les lieux d’alimentation et pharmacies (+8% après -52%).

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 15 Novembre 2022

Amazon se prépare à lancer la plus importante vague de licenciements de son histoire

Jeudi 10 Novembre 2022

Cryptomonnaies: Binance renonce à racheter FTX

Jeudi 03 Novembre 2022

Banque mondiale: Investir 1,4 % du PIB par an pourrait réduire les émissions de GES de 70% dans les pays en développement d'ici 2050

Jeudi 03 Novembre 2022

La Banque d'Angleterre relève ses taux d'intérêt à 3%

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux