Musique: jusqu'où ira le streaming ?

Musique: jusqu'où ira le streaming ?

Le monde comptait plus de 350 millions d’abonnés au streaming musical en 2019.

Spotify, Deezer, Apple Music, Amazon Music …, ces services de streaming ont connu, en l’espace de quelques années, un grand succès auprès des jeunes.

 

Par K.A

 

Covid-19 ou pas, la musique en streaming ne fléchit pas. Bien au contraire, ce marché semble un peu immunisé contre l’impact économique de la crise sanitaire. L’un des plus grands services de streaming musical au monde, Spotify, a annoncé une augmentation de 29% de ses utilisateurs actifs mensuels pour atteindre 299 millions d'utilisateurs au deuxième trimestre 2020. Le nombre d’utilisateurs payants du service chinois Tencent Music Entertainment «TME» a augmenté de 47,8% d’une année à l’autre et a ainsi atteint, en 2020, plus de 40 millions d’abonnés.

Pour sa part, Apple Music ne cesse d’avancer en termes de nombre d’abonnés, et en compte plus de 60 millions payants à ce jour. Le service français Deezer compte 14 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont 7 millions d’abonnés payants. Qobuz, Napster, Amazon music … il en existe bien d'autres encore. La popularité croissante du streaming musical et l'accessibilité des utilisateurs au contenu local sur ces plateformes contribuent à la croissance du marché mondial qui, selon le dernier rapport de Grand View Research, devrait atteindre 76,9 milliards de dollars d’ici 2027. Un chiffre que l’on ne pense jamais atteindre !

Lorsque l'on compare en effet les modes de consommation de musique d'aujourd'hui et ceux d'il y a seulement une décennie, il est étonnant de voir à quel point le progrès technologique a influencé le marché de la musique (numérique). L'impact des applications de streaming musical a non seulement gagné la bataille contre la distribution illégale, mais a également brisé toutes les frontières et rendu l'accès à toutes sortes de musique aussi facile que jamais.

La différenciation, comme facteur clé de succès

Cependant, pour se démarquer, de nombreux services commencent maintenant à inverser cette tendance en investissant dans l'exclusivité, comme la pré-sortie de nouvelles musiques ou l'offre de contenus uniques tels que des concerts ou des podcasts. Cependant, les parts de marché enviées par ces plateformes musicales ne s’annoncent pas faciles à conquérir. En effet, la pratique de payer en ligne pour écouter ses morceaux préférés instantanément n’a pas encore été prise dans plusieurs régions où le niveau de vie ne permet pas ce genre de dépenses.

Ce n’est donc pas un hasard si ces plateformes élargissent leur périmètre à travers le globe. A l’exemple de Deezer qui s’est associé à Orange Maroc pour offrir à ses clients une expérience d’écoute sans coupures publicitaires. Ainsi, tous les clients d’Orange Maroc pourront bénéficier de formules d’accès gratuites allant de 1 à 4 mois au service Deezer Premium pour profiter de leurs morceaux préférés sans coupures publicitaires. Une bonne nouvelle donc pour les mordus de musique !

Apple Music a réalisé sa plus importante extension de services à des nouveaux marchés en Afrique, y compris au Maroc. Même constat pour Spotify qui a révélé «Wrapped 2020» pour la deuxième fois dans la région afin de célébrer les créateurs artistiques de l’année. D’ailleurs, la plateforme suédoise a obtenu récemment un brevet technologique lui permettant de recommander des chansons aux utilisateurs sur la base de l'analyse de leurs voix et émotions.

Il n’est pas encore sûr que cette technologie soit utilisée par Spotify, mais ce brevet traduit une nouvelle tendance au sein des sociétés technologiques qui investissent dans l’analyse des états émotionnels des utilisateurs. Les détracteurs de cette technologie, eux, estiment qu'elle constitue une invasion de la vie privée. Au final, les artistes et les labels marocains doivent s’adapter aux nouvelles technologies en orientant davantage d’utilisateurs vers ces services de streaming payants. Car c’est du win-win. 

 

 

 

 
 
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 24 Mai 2022

Samsung va investir 356 milliards de dollars sur les cinq prochaines années

Lundi 23 Mai 2022

Sécurité mobile: quelles sont les principales tendances en 2022 ?

Lundi 23 Mai 2022

Changement climatique: cinq pistes technologiques pour atténuer les facteurs

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux