E-Sports: bien plus qu'un simple jeu

E-Sports: bien plus qu'un simple jeu

En 2024, les passionnés d'e-sports auront l'occasion de se réjouir avec une multitude de compétitions de jeux très prisés, tels que League of Legends, Dota 2, Mobile Legends Bang Bang, Valorant…

 

Par K.A

L'industrie de l'e-sport semble prête à atteindre de nouveaux sommets en 2024. C'est un monde électrisant où chaque clic et chaque mouvement se répercutent dans des stades remplis de spectateurs et où les flux atteignent des millions de personnes en ligne. Évalué à plus de 1,6 milliard de dollars, le marché des sports électroniques continue d’attirer fans et investisseurs du monde entier.

Après une augmentation de sa valeur de marché de plus de 70% au cours des cinq dernières années, l'e-sport n'a pas fini de surprendre. Malgré un léger recul en raison de la pandémie, la reprise a été rapide, signe d'une industrie résiliente et en pleine expansion. Les tournois de 2023 ont déjà posé des jalons, avec le Championnat du monde de League of Legends (lol) atteignant un pic de 6,4 millions de spectateurs. Ce dernier conserve sa place en tête de la liste d'audience d'Esports Charts.

Les organisateurs anticipent des chiffres encore plus élevés pour les événements de 2024, en raison d'un intérêt croissant et de l'élargissement de la base de fans globale. Les prochains tournois, tels que le M5 et M4 World Championship, promettent d'être des événements incontournables. Le M5 de l'année précédente a captivé 5 millions de spectateurs au pic de sa diffusion, et le M4 n'était pas loin derrière avec 4,27 millions. Ces chiffres indiquent clairement que l'engagement des spectateurs est en hausse, ce qui pourrait se traduire par des records d’audience en 2024. Avec un fonds de 25,5 millions de dollars, l'International est le plus grand événement eSport au monde, se déroulant autour du tournoi Dota2. Les vainqueurs de la Team OG ont reçu 11,2 millions de dollars, tandis que les deux dernières équipes ont obtenu chacune 63.580 dollars.

Bien que le tournoi ait été organisé par Valve, le développeur du jeu, la majeure partie du montant des prix provenait des fans. En effet, leurs achats dans le jeu ont constitué la majorité du fonds de prix. En 2018, les promoteurs ont contribué à hauteur de seulement 1,6 million de dollars. L'industrie de l'e-sport n'est plus seulement une niche pour les amateurs de jeux vidéo. Elle devient une partie intégrante de la culture sportive et de divertissement mondiale. Les enjeux économiques sont énormes, avec des implications pour des domaines aussi variés que le marketing digital, la gestion d’événements et la conception de jeux.

Clash des titans en Arabie Saoudite !

Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite, s'apprête à devenir le centre mondial des e-sports en accueillant la toute première Coupe du monde d'e-sports (EWC). L'événement, qui se tiendra du 3 juillet au 25 août 2024, promet d'attirer l'attention des amateurs de jeux vidéo du monde entier. Avec une cagnotte globale de 60 millions de dollars, la compétition ambitionne de marquer un tournant majeur dans le monde compétitif des jeux vidéo.

L'E-sports World Cup 2024 présentera une gamme variée de 19 jeux. Parmi eux, un championnat de club distinct avec un prize pool de 20 millions de dollars est particulièrement attendu. Les détails de certains jeux sont déjà fixés, comme pour «Counter-Strike 2» et «Dota 2», qui se tiendront du 17 au 21 juillet, avec respectivement un prize pool de 1 à 5 millions de dollars. D'autres titres populaires, tels que «Fortnite» et «League of Legends» sont encore en attente de plus de précisions.

L'événement se déroulera sur huit semaines. Il offre ainsi une plateforme pour des compétitions de haut niveau avec des participants venant de divers continents. Cette grand-messe inclura plusieurs jeux populaires, bien que les organisateurs n'aient pas encore annoncé la liste définitive des titres qui seront en compétition. Les critères de sélection se baseront sur la popularité mondiale des jeux ainsi que sur leur potentiel à engager une audience large et variée. 

 

«Rocket League» couronne l'e-sport marocain
Au Maroc, 194 joueurs d'e-sports ont accumulé des gains impressionnants de plus de 1,2 million de dollars à travers 366 tournois, démontrant leur compétence et leur engagement dans cette arène compétitive. Le jeu Rocket League se distingue comme le plus lucratif, représentant 29,94% de ces gains, soit plus de 372.000 de dollars. Parmi les joueurs, Amine «Itachi» Benayachi brille particulièrement, en étant le joueur marocain le mieux rémunéré grâce à ses victoires exclusives dans des tournois de Rocket League, totalisant 319.719 dollars. Ces performances mettent en lumière non seulement le talent des joueurs marocains, mais aussi le potentiel de croissance de l'e-sports dans la région.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 14 Juin 2024

Conflit commercial : l'UE lance des mesures contre l'Algérie pour non-respect des accords

Jeudi 13 Juin 2024

Israël - Palestine : l'impossible réconciliation

Mercredi 12 Juin 2024

Rapport. Les postes de haut niveau restent largement inaccessibles aux femmes dans le monde entier

Mercredi 12 Juin 2024

La Banque mondiale relève ses perspectives de croissance pour 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux