Bourse & Finances

Tous les articles

Marché financier: CFG Bank présente les darlings de la Bourse de Casablanca

Marché financier: CFG Bank présente les darlings de la Bourse de Casablanca

Investir en Bourse reste le placement le plus rentable à long terme. Les explications des spécialistes de CFG Bank.

 

Par A. Hlimi

L’indice boursier CFG 25, indice composite calculé et diffusé par CFG Bank depuis 3 décennies, affiche un rendement stratosphérique de 600% entre 1993 et 2003. Une performance qui ne tient pas compte des dividendes et qui témoigne des opportunités dont recèle le marché boursier marocain. Même en considérant des périodes plus courtes, les performances restent importantes : +344% entre 1993 et 1998, +341% de 2003 à 2008 et 22% rien que sur la période 2020-2023, et ce malgré une succession de crises en cette période.

Pour Maha Karrakchou, directeur Recherche et Analyse chez CFG Bank Capital Markets, ces performances long terme restent robustes, mais en intégrant les phases de marché plus courtes où l’arbitrage entre le marché obligataire et le marché actions était à la faveur du premier. C’était le cas entre 2010 et 2013, et c’est de nouveau le cas depuis 2022 et la hausse des rendements obligataires. Pour profiter de ces opportunités boursières, deux manières de faire : intervenir en direct ou à travers des OPCVM. Dans le premier cas, Maha Karrakchou préconise une approche scientifique à travers des critères de croissance, de résilience et de liquidité.

«Il faut choisir des titres d’entreprises qui opèrent dans des secteurs porteurs, avec de réels avantages compétitifs, une stratégie de développement ambitieuse et un financement adapté. J’insiste également sur la qualité du management qui doit être proactif», explique-t-elle. La résilience se constate, pour sa part, à travers la diversification du portefeuille, le niveau des revenus récurrents, la bonne gouvernance ou encore le positionnement sur le marché. Enfin, la liquidité peut se mesurer par les volumes échangés, la capitalisation flottante ou encore la volatilité. Concrètement, l’experte propose quelques valeurs qui répondent à ces critères dans une optique d’investissement à long terme : HPS, qui a enregistré une performance exceptionnelle de 453% depuis son introduction.

Label’Vie, avec une performance notable de 298% depuis son IPO. Akdital, dont le cours a gagné 67% pour ses premiers mois en Bourse, ou encore Mutandis, qui gagne 36% depuis sa première cotation. Ces valeurs illustrent des opportunités de croissance intéressantes et un potentiel attractif pour les investisseurs sur le marché boursier marocain. Investir plus passivement en optant pour des OPCVM L’autre moyen de capter la performance du marché actions est de passer par un OPCVM.

Sofia Skiredj, directeur exécutif de CFG Bank Asset Management, rappelle la pertinence de l’utilisation des OPCVM dans une logique de diversification, tout en profitant de l’expertise des équipes de gestion. La gamme profilée d’OPCVM proposés par CFG Bank affiche des rendements variant entre 7 et 10% selon les profils, rien que cette année. Dans la gamme actions, les fonds les plus populaires de la société de gestion sont CFG rentabilité, qui distribue un dividende et qui cible les valeurs à rendement; CFG performance dans lequel le gérant fait des «paris marqués»; CFG Valeurs, qui est un fonds indiciel; ou encore CFG Emergence, fonds spécialisé dans les Samll caps. En somme, la société de gestion gère 21 milliards de dirhams et dispose actuellement de 41 fonds, dont 15 dédiés.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 24 Fevrier 2024

Marocains résidant à l'étranger: «Leurs investissements au Maroc représentent seulement 10% des transferts»

Samedi 24 Fevrier 2024

Loi de Finances 2024: quels avantages pour les PME ?

Vendredi 23 Fevrier 2024

DARG 2024: une opportunité pour les experts-comptables

Jeudi 22 Fevrier 2024

Point Bourse Hebdo. Le marché en apesanteur !

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux