Transformation digitale: le CESE s’érige en force de propositions

Transformation digitale: le CESE s’érige en force de propositions

Le CESE souligne la nécessité de faire bénéficier les entreprises qui investissent dans leur digitalisation d’incitations financières, telles que le suramortissement et la garantie de financement par l’Etat.

 

Par M. Diao

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a rendu public récemment son avis intitulé : «Vers une transformation digitale responsable et inclusive». Le nouveau document est riche en solutions à même de doper la productivité des TPME marocaines, qui affichent une grande marge de progression en matière de digitalisation. Le rapport pointe ainsi du doigt quelques insuffisances. «Les différentes initiatives lancées restent manifestement insuffisantes pour assurer les prérequis d’une transformation digitale aboutie et résorber une fracture numérique patente que la crise de la Covid-19 n’a fait qu’exacerber», mentionne en substance la même source.

Au chapitre des propositions en lien avec les entreprises et les start-up marocaines, le CESE suggère, entre autres, l’impératif d’œuvrer pour l’émergence d’un écosystème digital marocain. Et ce, en utilisant le levier de la commande publique et des mécanismes de financement innovants pour les acteurs du secteur. L’avis souligne la nécessité de faire bénéficier les entreprises qui investissent dans leur digitalisation d’incitations financières, telles que le suramortissement et la garantie de financement par l’Etat.

Cette proposition a le mérite d’être innovante. Est également recommandée l’intégration des systèmes académique, économique et industriel dans la R&D en matière de transformation digitale. L’objectif étant de créer des écosystèmes favorables au développement de start-up et favoriser l’émergence d’une véritable industrie du digital. L’autre suggestion assez originale a trait au fait que le CESE appelle à ériger l’intelligence artificielle (IA) en priorité nationale, notamment dans le chantier de la transformation digitale.

L’IA affiche un grand potentiel en matière d’optimisation des coûts de production des entreprises et des réponses apportées aux besoins différenciés des citoyens. Pour le CESE, le Maroc enregistre un retard en matière de transformation digitale, et ce à plusieurs niveaux. Sur le front industriel, la nouvelle documentation rappelle que la majeure partie des TPME à l’échelle nationale sont peu équipées en TIC. Ce qui ne leur permettrait guère d’assurer valablement le télétravail et de sauvegarder leurs activités critiques en cas de survenue d’un événement imprévisible (tel que le confinement pendant la pandémie de la Covid-19).

 

50% des emplois du Maroc pourraient être automatisés
L’accélération de la transformation digitale et de l’évolution des technologies qui lui sont associées concerne le changement de la nature du travail, la création de nouveaux métiers et la disparition d’autres. L’avis du CESE fait référence à une étude du cabinet McKinsey selon laquelle plus de 50% des emplois au Maroc pourraient être automatisés dans un horizon d’environ 20 ans. Un autre rapport de l’OCDE sur le futur de l’emploi indique qu’au cours des 15 à 20 prochaines années, 14% des emplois risquent d’être automatisés, tandis que 32% des postes de travail seraient profondément transformés. Les auteurs du document de l’organe consultatif ne manquent pas de mentionner l’urgence d’anticiper ces mutations profondes et de les accompagner, en reconvertissant les employés dont les métiers sont menacés par une politique de formation continue efficace. «En adoptant de telles mesures d’accompagnement, notre pays pourrait s’élever dans la chaîne de valeur à l’échelle mondiale, en captant, par exemple, de nouveaux métiers du digital au sein de son territoire», liton dans l’avis.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 27 Novembre 2022

Accompagnement des porteurs de projets: le programme Forsa fait carton plein

Mardi 22 Novembre 2022

Univers TPME. Incubateur Blue Space: un modèle de PPP édifiant au service des porteurs de projets.

Mardi 15 Novembre 2022

Amazon se prépare à lancer la plus importante vague de licenciements de son histoire

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux