La Russie suspend les exportations de blé dur pour une période de six mois

La Russie suspend les exportations de blé dur pour une période de six mois

Le gouvernement russe a pris la décision, ce jeudi, d'imposer une interdiction sur les exportations de blé dur pour une période de six mois à compter du 1er décembre.

Cette mesure, approuvée dans le cadre de l'initiative du ministère de l'Agriculture, vise à garantir la sécurité alimentaire nationale et à contenir les fluctuations des prix sur le marché intérieur, selon un communiqué officiel publié par l'Exécutif russe.

Durant cette période d'interdiction, qui s'étend jusqu'au 31 mai 2024, les exportations de blé dur ne seront pas autorisées, à l'exception des livraisons à la Biélorussie dans le cadre de l'État fédéré. De plus, l'interdiction ne s'appliquera pas à l'aide humanitaire internationale destinée à des États étrangers.

En outre, les données de l'Union céréalière russe révèlent une dynamique significative dans les exportations de blé dur au cours des derniers mois. Entre le 1er juillet et le 10 novembre 2023, les exportations ont atteint 657 000 tonnes, soit une augmentation significative par rapport aux 52 000 tonnes enregistrées pendant la même période en 2022.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 01 Mars 2024

Elon Musk porte plainte contre OpenAI et son DG Sam Altman pour rupture de contrat

Vendredi 01 Mars 2024

Salon mondial du mobile : un concentré d'innovations pour l'avenir de la tech

Vendredi 01 Mars 2024

Bitcoin: vers un nouveau record historique ?

Mercredi 28 Fevrier 2024

Le changement climatique pourrait réduire le PIB mondial de 7 à 10% d'ici 2050

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux