La CGEM réitère son engagement pour la diversité du genre

La CGEM réitère son engagement pour la diversité du genre

Mehdi TAZI, Vice-Président Général de la CGEM, a procédé aujourd'hui à la signature de la Charte de la Diversité du Genre We4She, confirmant ainsi l’engagement fort et permanent de la CGEM pour la promotion de la diversité professionnelle et l’autonomisation économique des femmes. 

La charte We4She, première du genre en Afrique, a été élaborée, il y a quelques années, dans le cadre du AFRICA CEO FORUM, avec l’objectif d’améliorer la représentativité des femmes dans les instances dirigeantes et les autres strates de l’organisation. Elle constitue un outil de mobilisation des dirigeants du continent africain à travers des engagements volontaires en faveur de la diversité et un plan d’action adapté aux enjeux et aux ressources de l’entreprise signataire.

Lors de cet événement, TAZI a rappelé les initiatives de la CGEM pour le renforcement du rôle économique de la femme, notamment sa charte de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Il a également souligné l'importance de la promotion de la diversité du genre et de l'autonomisation des femmes comme leviers majeurs pour une croissance économique inclusive et pérenne, en adéquation avec les recommandations du rapport sur le Nouveau Modèle de Développement.

Lamia MERZOUKI, Présidente du Réseau We4She, a, pour sa part, déclaré que "la signature de la charte du genre par la CGEM démontre l'engagement volontaire du monde de l'entreprise et au plus haut niveau pour améliorer la représentativité des femmes dans les instances dirigeantes. Cette charte We4She est la première du genre en Afrique. Elle a déjà été signée par un certain nombre de dirigeants marocains et africains et comporte 4 axes à savoir la mixité dans le recrutement, l'équité de rémunération, la mixité du management et du comité exécutif et la mixité du conseil d'administration. Cette signature n'est que le début d'un partenariat à plus long terme entre We4She et la CGEM, puisque nous avons identifié un certain nombre de synergies pour lesquelles nous allons collaborer ensemble."  

Il convient de rappeler que le réseau We4She peut définir, de manière conjointe avec l’entreprise signataire, des KPIs et accompagner dans leur suivi. Au-delà de la charte du genre, l’entreprise peut également mobiliser ses salariés sur un certain nombre de compétences à identifier en amont, au service de l’autonomisation économique de la femme marocaine. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 15 Juillet 2024

Ports situés sur la Méditerranée: baisse de 20% des débarquements de pêche à fin juin

Lundi 15 Juillet 2024

Carburants: les importations en hausse de 9,1% au premier trimestre 2024

Dimanche 14 Juillet 2024

Droits de l’Homme : «Notre pays a su mettre en place un corps de doctrine solide»

Dimanche 14 Juillet 2024

Applications mobiles : quelles catégories dominent le marché ?

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux