Résolution historique sur l'IA: un nouveau chapitre débute

Résolution historique sur l'IA: un nouveau chapitre débute

L'Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution historique sur la gouvernance de l'intelligence artificielle, avec le Maroc et les États-Unis en fer de lance.

 

Par K.A

Depuis les laboratoires de recherche jusqu'aux salles de réunion diplomatiques, l'intelligence artificielle (IA) a pris d'assaut le paysage technologique mondial. Dans une démarche sans précédent, l'Assemblée générale des Nations unies a récemment franchi une étape historique. Une décision unanime, survenue le 21 mars 2024, souligne un engagement sans précédent en faveur d'une gouvernance mondiale de la technologie, avec le Maroc et les États-Unis en tête de proue de cette révolution.

La première résolution onusienne sur l’Intelligence artificielle a été présentée à la presse internationale par l’ambassadeur représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’ONU, Linda Thomas Greenfield, et son homologue marocain l’ambassadeur Omar Hilale. L'ambiance était électrique, alors que les représentants des pays du monde entier se rassemblaient pour témoigner de cette étape historique.

Pour la vice-présidente américaine Kamala Harris, cette résolution est bien plus qu'un simple document politique, c'est une feuille de route pour l'avenir de l'humanité. Elle décrit la résolution comme une «étape historique vers l'établissement de normes internationales claires pour l'IA et pour la promotion de systèmes d'IA sûrs, sécurisés et dignes de confiance». Mais que signifie réellement cette résolution pour le monde ?

En quoi cette décision influencera-t-elle l’avenir technologique ? Tout d'abord, cette résolution vise à combler les fractures numériques qui existent entre les pays développés et en développement, ainsi qu'au sein de ceux-ci. En promouvant des systèmes d'IA sûrs, sécurisés et fiables, elle cherche à garantir que les avantages de cette technologie révolutionnaire profitent à tous, et non à une élite mondiale.

«C'est un vrai game-changer. La collaboration entre le Maroc et les États-Unis dans cette initiative témoigne de l'importance de la coopération internationale dans la régulation et l'utilisation de l'IA. Cette décision représente bien plus qu'un simple texte juridique. Elle ouvre la voie à un avenir où cette technologie sera utilisée de manière responsable pour résoudre les défis mondiaux et promouvoir le développement durable», selon Ouarraqi Soufiane, expert en intelligence artificielle.

En outre, cette décision souligne l'importance de la responsabilité partagée dans le développement et l'utilisation de l'IA. Alors que les avancées technologiques continuent d'accélérer à un rythme effréné, il est impératif que les gouvernements, les entreprises et la société civile travaillent ensemble pour garantir que l'IA soit utilisée de manière éthique et responsable. Enfin, cette résolution reconnaît le potentiel transformateur de l'IA pour accélérer les progrès vers les objectifs de développement durable des Nations unies.

«En tirant parti de la puissance de calcul l'IA, nous pourrions résoudre certains des problèmes les plus impérieux de notre époque. Cependant, cela nécessite un engagement ferme de la part de la communauté internationale pour investir dans la recherche, le développement et le déploiement de systèmes d'IA innovants et éthiques», ajoute notre interlocuteur.

L'adoption de cette résolution par l'ONU marque un moment décisif dans l'histoire de la technologie et de la gouvernance mondiale. Elle témoigne aussi de la volonté collective de façonner un avenir où l'IA est utilisée au service du bien commun, de la justice sociale et du développement durable. C'est un symbole fort de l’engagement collectif envers un avenir où la technologie est au service de l'humanité. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 22 Mai 2024

Visa Schengen : nouvelle hausse des frais à partir de juin

Mercredi 22 Mai 2024

Nouvelle avancée technologique chez Intelcia avec U&AI

Mercredi 22 Mai 2024

HPS ouvre un nouveau bureau en Inde

Mardi 21 Mai 2024

Inclusion financière: le ministère de l’industrie et du commerce signe un accord avec Visa et Al Barid Bank

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux