Marché du PC: les ventes s'effondrent, Apple le plus touché

Marché du PC: les ventes s'effondrent, Apple le plus touché

Des stocks élevés et une faible demande ont entraîné un deuxième trimestre consécutif de baisse historique.

 

Par K. A.

Après une explosion de la demande pendant la crise sanitaire, les ventes de PC font grise mine. Les expéditions mondiales ont chuté de 30% d'une année à l'autre au premier trimestre pour atteindre 56,7 millions d'unités, les chiffres trimestriels les plus bas de la dernière décennie, selon les données d'IDC. Une combinaison défavorable d'offre excédentaire et de demande de PC toujours faible en raison des incertitudes économiques et d'un manque de motivation d'achat ont entraîné cette baisse historique d'une année à l'autre.

«Les livraisons mondiales de PC étaient en baisse au premier trimestre. Bien que le second semestre de l'année ait pu montrer une lente reprise de la demande de PC, des baisses en pourcentage à deux chiffres des expéditions sont prévues pour toute l'année», selon Counterpoint Research. En détail, Apple a été le plus durement touché pour les ventes de Mac du premier trimestre 2023 par rapport au reste du marché, alors que le marché global continue de baisser, mais un rebond est attendu plus tard dans l'année.

Les analystes d'IDC ont constaté que les expéditions de Mac avaient chuté de 40% au premier trimestre de 2023. Apple a expédié 4,1 millions de Mac au cours de cette période, contre 6,9 millions pour la même période en 2022. Malgré une forte baisse du volume des expéditions tout au long du trimestre, Lenovo est resté le premier fournisseur de PC au monde au premier trimestre. La société a expédié 12,8 millions d'unités et détenait une part de marché de 23%. HP a maintenu sa deuxième place avec une part de marché de 21% au cours du trimestre, tandis que Dell a réalisé une performance meilleure que prévu avec une part de marché de 17% et 9,4 millions d'unités expédiées.

«La pause de la croissance et de la demande donne également à la chaîne d'approvisionnement une marge de manœuvre pour apporter des changements, car de nombreuses usines commencent à explorer des options de production en dehors de la Chine», a déclaré IDC. Les experts pensent que le marché montrera des signes de reprise au second semestre 2023. Plus précisément, les PC grand public haut de gamme pourraient récupérer plus rapidement que les autres catégories d'appareils. À plus long terme, les analystes sont optimistes pour 2024, s'attendant à une demande renouvelée de Chromebooks et de PC Windows 11, associée à un cycle de remplacement de la part des personnes souhaitant effectuer une mise à niveau.

 

La demande locale en berne

Le Maroc est un marché important pour les fabricants de PC en raison de son développement économique rapide et de l'augmentation du nombre de foyers équipés d'Internet haut débit. Les entreprises marocaines sont également de plus en plus dépendantes des ordinateurs pour leurs activités quotidiennes, ce qui entraîne une demande croissante pour les ordinateurs portables et de bureau. Le recul des résultats en 2022 par rapport à 2021 est dû à deux raisons principales, selon les explications fournies par Disway, leader de la distribution de matériel informatique au Maroc. D’abord, «le marché mondial du PC a connu un retournement de -16% en 2022 par rapport à 2021».

Aussi, l'un des phénomènes que Disway n'avait jamais connus auparavant, est l'imposition de nouveaux prix par les constructeurs, même après la passation d'une commande. «Il s'agit d'un phénomène nouveau, qu'on n'avait pas connu durant 25 ou 30 ans de distribution», a expliqué Hakim Belmaachi, président du Directoire de Disway. Les constructeurs imposent désormais des prix plus élevés, ce qui a affecté les résultats de l'entreprise.

«La baisse de la demande enregistrée en 2022, localement et mondialement, devrait se maintenir en 2023. Néanmoins, l’entreprise prévoit d’augmenter son niveau de chiffre d’affaires grâce à son positionnement et aux nouveaux agréments de distribution signés courant 2022», nous explique le management de Disty technologies.

«L'offre excédentaire a entraîné un ralentissement dans l'industrie. Les fabricants de PC commandent moins de composants, obligeant les fabricants de puces à réduire les processeurs, les puces graphiques et la mémoire», souligne IDC dans ses prévisions. L’International Data Corporation précise que «nous sommes au stade correctionnel de ce qui s'est passé ces deux dernières années, et nous allons continuer à corriger pendant la majeure partie de cette année»

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Hajj 1445 : le ministère des Habous rassure sur la situation des pèlerins marocains

Vendredi 21 Juin 2024

Immobilier : un secteur en pleine phase de redynamisation

Vendredi 21 Juin 2024

Maroc. L'inflation à 0,4% en mai

Jeudi 20 Juin 2024

Aéroports du Maroc : plus de 12,3 millions de passagers à fin mai 2024

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux