Gaming: les tops et les flops de l'année 2021

Gaming: les tops et les flops de l'année 2021

Le Covid-19 continue d'avoir un impact positif sur l’industrie du gaming. 

La tendance haussière du secteur mobile tire le marché vers le haut.

 

Par K. A

L’industrie des jeux vidéo a signé une autre année record en 2021. Avec plus de 180 milliards de dollars, soit une croissance de 1,4 % par rapport à 2020, le marché a pu tirer une fois de plus son épingle du jeu. Un cap symbolique, mais qui en dit long sur l’évolution de nos habitudes de consommation. Ce chiffre n’est finalement pas si surprenant, le contexte induit par le Covid19 ayant grandement favorisé la croissance du secteur.

Plus loin de l’effet accélérateur de la crise sanitaire, le succès des introductions en Bourse (IPO) de Roblox, Applovin, Krafton et Unity a donné des ailes à l’industrie. Mais, cette hausse est due en grande partie aux performances du secteur mobile (+7,3 % en glissement annuel), qui représente pour la première fois plus de la moitié (52%) du marché mondial, selon  la dernière enquête de Newzoo, spécialiste  néerlandais  du secteur. La paire PC et Console a également fait mieux que prévu, générant respectivement 0,8 milliard et 1,2 milliard de dollars de revenus supplémentaires par rapport aux estimations précédentes.

Ce n'est pas tout, car l'eSport (+14,5%) et le streaming (+12,7%) ont pris aussi leur envol. Initialement connue pour ses  streams  vidéoludiques, Twitch a cumulé pas moins de 24 milliards d’heures visionnées en 2021. Pour sa part, le Cloud gaming a également connu une croissance significative, enregistrant plus du double des revenus de 2020. Avec l'amélioration de l'infrastructure Internet, notamment l’arrivée de la 5G, les services des jeux en nuage commencent à gagner du terrain. Les prévisions des spécialistes brossent un tableau plein de promesses pour les prochaines années. En effet, l'industrie dans son ensemble devrait générer 218,8 milliards de dollars de revenus, dont 116,4 milliards de dollars provenant de la seule section mobile d'ici 2024, précise Newzoo dans son enquête. Cela dit, le jeu n'est pas entièrement à l'abri du Covid.

L'eSport, avec sa dépendance au live streaming, a été l'un des premiers secteurs de l'industrie à être touché. La plupart des événements, salons internationaux (E3,  Gamescom,  Paris Games Week ...), future sortie de jeux en 2022 ont été annulés ou reportés, bien que certains se déroulent sans public. 

Et pour 2022 ?

Pour Marketwatch, les performances de 2022 pourraient être les mêmes qu’en 2021. La plateforme américaine d'information financière s’attend à une progression de seulement 2%, pour 256 milliards de dollars de recettes. Plusieurs facteurs expliquent cette prévision. Primo, la pénurie des semi-conducteurs qui ne connait aucune vraie amélioration. Un obstacle qui entrave notamment les fabricants de consoles, à l’image de Sony et Microsoft qui ont dû réduire leurs expéditions de PlayStation 5 et de Xbox Series X sur le marché. Secundo, le variant Omicron a généré de nombreux retards de production.

Cette année est censée accueillir des titres aussi attendus que «God of War Ragnarok», «Zelda: Breath of the Wild 2», ainsi que le jeu «Cyberpunk», très critiqué dès ses premiers jours de commercialisation. Aujourd'hui, la communauté du gaming se pose la question sur leur maintien de cette fenêtre de sortie. Néanmoins, les franchises déjà populaires comme Fortnite, et des plateformes comme Steam ou Minecraft devraient continuer à prospérer. Finalement, le retour à la «vie normale» après le covid pourrait ralentir le secteur du gaming. Bien que cela semble peu envisageable, les experts estiment que les pays où le taux de vaccination est élevé, pourraient bien entrevoir le bout du tunnel cette année. 

Jouer pour gagner !

Le sujet le plus brûlant en ce moment dans l'industrie est le modèle commercial Play-toearn (P2E), que certains passionnés des NFT appellent le prochain changement majeur de modèle commercial après le Pay-to-play et, plus récemment, le Free-to-play. Ces jeux en NFT sont basés sur la technologie de la blockchain et dont l’économie est alimentée par des actifs numériques via portefeuille crypto.

Des applications décentralisées (DApps) comme Axie Infinity, Gods Unchained, The Sandbox ou encore CryptoKitties, ont créé une source de revenus significative, et des investissements importants tant pour dans les sociétés de développement que pour les utilisateurs 3.0. Nous en sommes encore aux premiers stades. Beaucoup d'obstacles sont à surmonter pour que cette tendance parvienne à une adoption massive, mais l’on s'attend à ce que cette bulle, spéculative pour certains, voit beaucoup plus d'innovations et d'investissements pendant cette année. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 24 Mai 2022

Samsung va investir 356 milliards de dollars sur les cinq prochaines années

Lundi 23 Mai 2022

Sécurité mobile: quelles sont les principales tendances en 2022 ?

Lundi 23 Mai 2022

Changement climatique: cinq pistes technologiques pour atténuer les facteurs

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux