Casablanca-Settat: «Le développement du monde rural est placé au premier plan»

Casablanca-Settat: «Le développement du monde rural est placé au premier plan»

Avec plus de 30% de contribution au PIB national, la région Casablanca-Settat s’érige comme locomotive de l’économie marocaine.

Adopté à la majorité le 3 octobre courant, le Plan de développement régional de Casablanca-Settat (PDR) pour la période 2022-2027 prévoit la réalisation de 70 programmes et projets structurants ainsi que la création de 200.000 emplois.

Entretien avec Abdellatif Maâzouz, président du Conseil de la région Casablanca-Settat.

 

Propos recueillis par M. Ait Ouaanna

Finances News Hebdo : Vous présidez le Conseil de la Région Casablanca-Settat depuis un peu plus d’une année. Quels sont les défis auxquels vous avez été confrontés pendant cette période ?

Abdellatif Maâzouz: Notre principal défi était de préparer les moyens de travail. Il s’agit plus particulièrement de deux instruments  : le schéma régional d’aménagement du territoire et le plan de développement régional qui constituent des outils structurants et des feuilles de route pour la mandature des conseils régionaux. Ce n’est absolument pas facile de préparer ces outils, surtout quand on ne dispose pas d’assez de temps pour le faire. Au niveau du Conseil de la région Casablanca -Settat, nous l’avons fait en une année et c’est un record. Pour ce qui est du deuxième défi, il a fallu structurer l’administration régionale et avoir les ressources humaines nécessaires pour penser et accompagner ces projets. Par ailleurs, le troisième défi était d’agir plutôt que d’être une région qui ne fait que planifier. Afin d’assurer la continuité des institutions, nous avons veillé à lancer et concrétiser des projets intéressants qui étaient prévus par mes prédécesseurs et à continuer ceux qui sont en cours. Nous ne faisons pas table rase du passé; certaines choses sont déjà construites, nous sommes donc là pour ajouter notre partie à l’édifice.

 

F.N.H. : Sur un total de 300 projets, 70 ont été adoptés dans le cadre du Plan de développement régional, et ce pour une enveloppe budgétaire de près de 50 MMDH. Quelles sont les priorités du PDR 2022-2027 ?

A. M. : En générant plus d’un tiers du PIB, la région Casablanca- Settat est la locomotive économique du pays. Elle est leader par rapport à un ensemble d’éléments et nous voulons préserver et conserver ce leadership aussi bien au niveau national qu’au niveau continental. Pour cela, nous avons envisagé un Plan de développement régional (PDR) dont l’ambition principale est d’améliorer les conditions d’investissement ainsi que les conditions de vie des citoyens et d’assurer l’eau et l’emploi. Baptisé «Riyada # 154», ce PDR s’articule autour d’une vision que nous avons formulée «Région Casablanca-Settat, région accélératrice de développement territorial inclusif et durable sur les plans économique et humain». En effet, Riyada # 154, faisant référence aux 154 communes qui constituent la région, comprend un ensemble d’axes prioritaires. Il s’agit notamment de l’amélioration de l’attractivité économique et sociale de la vie locale, du développement d’une mobilité régionale accessible et durable et de l’accélération de la transition et de l’inclusion numérique des territoires de la région. Par ailleurs, on remarque un décalage choquant entre le mode de vie en milieu rural et en milieu urbain de la région.

Au vu de cette situation, nous avons également placé au premier plan du PDR le développement du monde rural ainsi que le soutien de l’émergence d’une classe moyenne rurale. Ainsi, nous voulons investir pour améliorer le niveau de vie des citoyens vivant dans les zones rurales en assurant justement les services de proximité, l’éducation et le transport. Les habitants des territoires ruraux, qui constituent 25% de la population de la région, ont besoin de notre attention et nous leur accordons une place prioritaire dans nos programmes. Nous comptons par ailleurs mobiliser près de 50 milliards de dirhams (MMDH) pour réaliser les projets que nous avons prévus et qui seront financés non pas seulement par la région, mais par plusieurs partenaires, dont l’Etat, les collectivités territoriales ainsi que le secteur privé pour ce qui est des projets ayant une dimension public-privé. Rappelons que la région Casablanca-Settat est l’unique région africaine ayant bénéficié d’un crédit de 1 MMDH de la Société financière internationale (SFI) sans garantie de l’Etat.

 

F.N.H. : Casablanca-Settat est l’une des régions les plus touchées par le stress hydrique. Quelles sont les actions mises en place par le Conseil pour remédier à cette situation ?

A. M. : De grands projets sont prévus pour faire face à la problématique du stress hydrique au niveau de la région Casablanca-Settat. Parmi ces projets, figure celui du transfert des eaux excédentaires du bassin de Sebou vers celui de Bouregreg, ce qui va permettre de garantir l’alimentation de la région en eau potable dans les 12 mois à venir. L’autre projet important est celui du lancement, dès le début de l’année 2023, des travaux de construction de la grande station de dessalement de l’eau de mer, qui va permettre l’alimentation de l’ensemble de la région. De ce fait, El Jadida, une des grandes villes de la région, sera entièrement alimentée en eau dessalée dès le début de l’année prochaine. Dans cette même catégorie de projets, je cite également le programme d’installation des petites et moyennes stations de dessalement de proximité, qui vient compléter le deuxième exemple, et dont l’objectif est d’alimenter les différentes communes en eau potable et en eau d'arrosage. Le quatrième projet primordial est celui du «reuse». La région Casablanca-Settat compte une énorme quantité d’eau usée qui n’est malheureusement pas utilisée, au moment où une ville voisine, Rabat, est toute verte grâce à cette ressource. Nous comptons donc beaucoup sur cet investissement pour faire de Casablanca une ville plus verte et non polluante. 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 08 Fevrier 2023

Hajj 2023: le paiement des frais se fera du 27 février au 10 mars 2023

Mercredi 08 Fevrier 2023

Météo: fortes pluies, rafales de vent et chutes de neige du jeudi au dimanche dans plusieurs régions

Mercredi 08 Fevrier 2023

Défense nationale: le Maroc signe un accord de compensation industrielle avec Boeing

Mercredi 08 Fevrier 2023

L’ONMT renforce le déploiement de ses compétences à l’international

L’Actu en continu

Hors-séries & Spéciaux